Increasing popularity of the grain whiskies, the best of Corn, Rye and Wheat whiskies


Détails de l'événement


Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Douceur de maïs, seigle et blé aux notes épicés, boisés et floral, différence d’un américain Rye whisky et le Canadien whisky, les productions allemandes en Wheat whisky et d’autres productions plus ou moins connues ont fait les heureux de cette soirée.
La qualité de l’orge va être déterminante pour son utilisation dans le procédé de fabrication du whisky, riche en protéine elle sera plutôt utilisée à la fabrication de whisky de grain, alors qu’une orge riche en amidon convient mieux à la fabrication des whisky de malt.
Dans les styles différents de la production à base de l’orge malté, nous avons testé un Canadien Rye Whisky, qui était léger au goût d’amandes et pêche, un style particulièrement apprécié au Canada et historiquement produit à partir d’un minimum de 51% de seigle. L’allemand single Rye malt Hessischer était plutôt mielleux et épicé. Ensuite le dernier un 100% straight corn whisky nous rappelle un bourbon au nez, mais il est plus fruité.
La finition et le vieillissement en fûts va influencer la couleur et même le goût, ce qui ne veut pas dire que les whiskies pâles n’auront pas beaucoup d’arômes. Le verre à l’alcool doit être un exhausteur de goût et d’arômes.
Pour les whiskies pas besoin d’un verre spécial whisky, la tendance est d’avoir un verre universel comme celui qu’on utilise pour les vins.
Pour avoir l’approche dégustation qui permet la perception plus juste du produit, il faut passer l’alcool sur le palais sans faire rentrer l’air tout de suite, sans que l’oxygène brûle.

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail